La réglementation

RT 2012

Les enjeux environnementaux

Dans le cadre des accords de RIO et de KYOTO, la France s'est engagée à réduire la consommation d'énergie des bâtiments.
Le bâtiment représente 42,5% de la consommation énergétique et 25% de la production des gaz à effet de serre.

Quel défi pour la France ?

Face à l'urgence écologique, la France a mis en place un Grenelle qui doit permettre la diminution de la concentration des gaz à effet de serre. Les labels énergétiques sont issus de ce Grenelle.
Pour la France et pour le domaine du bâtiment en particulier, il s'agit d'un défi sans précédent !
D'ici 2020, le gouvernement s'est fixé comme objectif de construire majoritairement des bâtiments à énergie positive (BEPOS).

Qu'est-ce qu'un gaz à effet de serre ?                 

L'effet de serre est un processus naturel qui a permis le réchauffement du climat et par ce phénomène, a engendré la vie sur terre.
Les gaz à effet de serre ont toujours existé. Il s'agit principalement du CO2, du méthane (CH4) et du protoxyde d'azote (N20).
Depuis 400 000 ans, la concentration de CO2 n'avait jamais dépassé 300 parties par million. En 2001, elle a cependant atteint 368ppm.
                      

Les fondements de la RT2012

La RT2012 s'applique uniquement aux bâtiments neufs. La mise en application se fait :
à partir du 28 octobre 2011 pour les bâtiments à usage de bureaux ou d'enseignement et les établissements d'accueil petite enfance,
à partir du 1er janvier 2013 pour tous les bâtiments d'habitation.

Domaine d'application :
résidentiels et tertiaires neufs
extension de bâtiments existants de surface.

Qualité de l'enveloppe (coefficient Bbio)

Ce coefficient indique la qualité énergétique du bâtiment. Il remplace et complète le coefficient Ubat présent dans la RT2005. 
 Etiquette Energie

Consommation conventionnelle annuelle (CEP)

La consommation d'énergie primaire est limitée à 50Kwhep/m²shon/an. Il s'agit de la même valeur que celle que l'on retrouve dans le label BBC.
Plusieurs coefficients (géographiques, altitude, type de construction...) vont minorer ou majorer cette valeur.
Attention : concernant les bâtiments collectifs, la valeur est augmentée à 57,5Kwhep/m²shon/an jusqu'au 1er janvier 2015.

Les exigences principales de la RT2012

besoins conventionnels qui caractérisent la qualité énergétique de l'enveloppe du bâtiment,
consommation conventionnelle annuelle en énergie primaire,
température de confort maximale en été.

Les conséquences sur les bâtiments

La RT2012 impose des contrôles systématiques pour :
la perméabilité à l'air,
l'étude thermique,
la conformité de la réalisation vis-à-vis de l'étude.

Il conviendra alors de prendre en compte la RT2012 dès la phase de conception du bâtiment.

La RT2012 imposera également :
une surface totale des baies supérieure à 1/6ème de la surface habitable.
un facteur solaire des baies minimum avec une obligation de surface ouvrante minimale.